top of page

Nouvelles des écoles Saint-Alphonse

Dernière mise à jour : 13 nov. 2022


Voici quelques nouvelles des écoles Saint-Alphonse et de la situation en Haïti pendant cette rentrée scolaire 2022-2023.


La situation en Haïti se dégrade depuis plusieurs années. On assiste à une montée en puissance des malversations et des gangs depuis des années avec les précédents gouvernements. L’insécurité, le phénomène des kidnappings, le stress, la misère est le quotidien de la population. Depuis l’assassinat du président Jouvenel Moïse, en juillet 2021, l’instabilité bat son plein. Les kidnappings se sont multipliés, le gouvernement et la police restent impuissants et la guerre entre gangs s’intensifie faisant de nombreuses victimes, notamment dans la Cité Soleil où deux gangs très puissants mènent une guerre acharnée et coupent celle-ci en deux parties faisant plusieurs centaines de victimes en quelques mois.

Le contexte social, environnemental et politique a toujours été très difficile. La majorité de la population ne mange pas à leur faim. Les salaires très insuffisants ne permettent pas une vie décente. Les services sont très réduits (eau potable, électricité, internet, essence rare, routes, services de santé, pas de sécurité sociale, …). Haïti est saccagée régulièrement par des catastrophes naturelles comme les tremblements de terre, les cyclones, inondations et subit de plein fouet le réchauffement climatique.

Au niveau politique, c’est la catastrophe.

Pour le présent moment, Haïti est dans une situation des plus critiques et n’est plus vivable. La population essaie de survivre dans des conditions infra humaines. Depuis de nombreux mois les gangs occupent le terrain faisant de nombreuses victimes notamment avec les kidnappings. Le gouvernement décrié de tous a augmenté en septembre de plus de 100 % le prix des carburants avec la suppression de subventions, créant ainsi le chaos dans tout le pays, manifestations violentes, scènes de pillages, règlements de compte … Les transports sont devenus impossibles et trop chers. Les écoles n’ont pas pu ouvrir le 3 octobre, date prévue en septembre et déjà repoussée. Toute la population est en émoi et sur le qui-vive.

Au niveau santé, la situation déjà très précaire, s’est compliquée avec une reprise de cas de choléra au mois d’octobre, notamment dans la cité Soleil qui compte déjà plusieurs dizaines de décès.

Malgré tout, la direction et les employés de Saint-Alphonse font tout leur possible avec un esprit d’abnégation pour faire fonctionner les deux écoles de Cité Soleil et de Fourgy du mieux possible, et ce, malgré des salaires minimes et très insuffisants ne permettant pas une vie décente et de payer les transports devenus exorbitants. L’année scolaire 2021-2022 a pu s’achever cependant à peu près normalement et nous sommes heureux d’avoir pu avoir 72 % de réussite au baccalauréat (21 sur 29) malgré les conditions de vie et d’insécurité de la fin d’année scolaire avec de nombreux arrêts des cours.

Depuis la situation est devenue encore plus difficile et chaotique empêchant la rentrée des classes dans l’ensemble du pays.

Plusieurs réunions de préparation pour la rentrée ont eu lieu. Des élèves de 9e année et de la classe de Philo ont été accueillis dès le mois de septembre à Fourgy mais les cours ont dû s’arrêter à cause du problème des déplacements et de la grande insécurité.

Vu la situation critique du moment et ne s’arrangeant pas, nous avons décidé de recommencer des activités au sein des écoles. Le 31 octobre nous avons accueilli à l’école de Fourgy les élèves de la 9e année et des NS IV, classes d’examen officiel. L’effectif de ces classes augmentent tout au long de la semaine. Les élèves sont accueillis sans uniformes.

Pour les autres classes primaire et secondaire, une campagne est menée auprès des parents par du porte à porte, pour accueillir dans les prochains jours les enfants en club, sans uniformes pour le moment. Nous proposerons dans les deux écoles des activités de rattrapage, de cours par niveaux avec en urgence une cantine qui offrira un repas chaud aux enfants. Les conditions alimentaires sont déplorables et les enfants en grande souffrance. Sans oublier les gestes d’hygiène élémentaires pour lutter contre le choléra.

Ces activités permettront également de maintenir les salaires aux employés des écoles en grande souffrance également.

Nous vous invitons à nous soutenir dans nos actions et renforcer votre aide car nous ne pouvons pas rester insensibles et rester les bras croisés en attendant que la situation s’améliore dans le pays.

Nous espérons que la situation permette rapidement d’ouvrir à nouveau les écoles normalement. Quelques signes encourageants vont dans ce sens.





12 vues0 commentaire

留言


bottom of page