top of page

Rapport de fin d’année 2020-2021 Ecole mixte Saint-Alphonse – Cité Soleil

Déjà l’année scolaire s’est terminée dans un moment difficile, l’assassinat du Président Jovenel Moise dans la nuit du 06 au 07 juillet 2021, malgré une contestation de son mandat depuis le 7 février dernier, il est considéré comme étant un pouvoir défait. Depuis bien avant, les écoles qui se trouvent dans des quartiers de masse ou populaires étaient complètement paralysées. L’année académique 2020-21 était une année du jamais vu, d’une manière générale plusieurs choses graves arrivent de façon simultanée, une année médiocre, beaucoup de lacunes dans le processus d’apprentissage des écoliers haïtiens, partout c’est la turbulence totale et l’arrêt des jours de classe où le programme du ministère de l’éducation nationale a été mal orienté dans les salles de classe.

Néanmoins les problèmes sont toujours présents d’année en année, on ne voit quasiment aucun changement pour le pays. D’une part, il n’y a aucune volonté du côté du gouvernement haïtien et d’autre part au niveau du secteur privé rien ne bouge réellement pour sortir le pays dans la situation précaire où il se trouve.

Haïti un pays fragile, où les dirigeants politiques conditionnent leurs environnements politico-économiques sans stratégies, sans vision et sans un projet de société, alors qu’il n’y a pas de politique sans plan. Pourtant les politiciens haïtiens pensent à diriger le pays dans l’esprit du hasard, tout va changer dans l’avenir, par des discours trompeurs, et malheureusement, le peuple aveuglement a fait son choix, en réalité quand ils arrivent au pouvoir tout a été contraire à tout ce qu’ils ont dit à priori. Le président Jovenel pensait diriger le pays dans l’esprit du mensonge sans jamais réaliser de grandes choses pour la grande masse défavorisée et a divisé le pays avec des gangs armés dans l’esprit de régner à jamais, en vue d’établir une dictature. En effet, la disparition totale des institutions publiques, partout c’est la corruption, seulement le pouvoir exécutif qui fait tout, les deux autres (pouvoir législatif et judiciaire) sont à genoux, au pied de l’exécutif.

Alors que, une opposition sans fondement, construit son idéologie politique au profit de leurs propres intérêts sans viser l’intérêt du plus grand nombre. Chaque jour, beaucoup de manifestations partout du pays, en manipulant le peuple contre le pouvoir, sans vouloir changer et orienter la bataille pour un vrai changement au bien-être de la grande majorité et de ceux qui vivent dans la crasse depuis toujours, pensant un jour se sortir de cet état de pauvreté extrême, et luttant à jamais sans voir réellement où le bien-être des citoyens haïtiens va commencer et mourir comme des héros dans l’espoir tout va améliorer un moment à l’autre.

Cependant, les manifestants meurent chaque jour mais les soi-disant leaders ne meurent jamais, parce qu’ils veulent rester pour accaparer le pouvoir en faisant leurs profits mais non au bénéfice du peuple mais pour l’avantage de quelques-uns. Pourtant, toutes les activités économiques et sociales disparaissent et le pays tombe dans une situation très critique.

A cet effet, le pays plonge dans une instabilité politique continue qui influence toutes les activités économiques ou commerciales, éducatives, culturelles et sociales qui restent quasiment non fonctionnelles. Les activités commerciales ralentissent puisque la majorité de la population haïtienne ne trouve pas d’emploi pour combler ses besoins primaires, car l’ensemble des produits exposés aux marchés ne les intéressent pas parce qu’ils n’ont pas assez d’argent pour s’en procurer. Cependant les produits de première nécessité grimpent quotidiennement, on ne peut pas parler seulement de l’inflation pour Haïti, on aurait pu dire de « stagflation » puisqu’on est dans une situation économique morte, rien ne bouge vraiment, on meurt à petit feu. D’autre part les activités éducatives pour parler de celles-ci, les écoliers haïtiens vivent dans une décennie très exceptionnelle, la décennie de 2010, jusqu’aujourd’hui le pays connait beaucoup d’évènements tragiques agissant sur le fonctionnement des activités scolaires et l’apprentissage des enfants et qui empêchent la capacité cognitive des enfants de se développer et mettant en cause une projection d’un avenir meilleur et vivable pour nous tous par des réflexions intellectuelles et constructives. Car ces troubles politiques, chaque jour, emmènent les écoliers à la destruction de leurs propres environnements sociaux économiques et politiques parce qu’ils n’ont pas pu apprendre et combler tout ce qui a été programmé dans le calendrier du Ministère de l’Education Nationale et enseigné en salle de classes par les pairs.


Fonctionnement de l’école mixte Saint Alphonse


L’année académique 2020-21 a été une année de sacrifice pour tous les employés de l’école, nous avons commencé avec un effectif de 584 élèves pour boucler avec environ 480 élèves et environ 100 élèves pour toutes les sections (kindergarden, fondamental et secondaire) n’ont pas terminé l’année scolaire et ont quitté l’école depuis à la fin du mois d’avril, à cause de la situation critique de la zone. Le fonctionnement de l’école mixte Saint-Alphonse a été complètement paralysé, plusieurs professeurs de secondaire ne voulaient pas venir travailler à cause de la répétition des tirs chaque minute. Plusieurs personnes sont mortes en fréquentant la commune de la cité soleil.

Nous avons été obligés de fermer l’école Saint-Alphonse de cité soleil depuis la fin du mois de mai et avons déplacé à Fourgy les deux classes d’examens officiels, la 9ème AF et NSIV qui ont terminé au mois de juillet pour le déroulement des examens d’état. Depuis les événements du quartier, seulement les professeurs de primaire étaient quasiment présents chaque jour, puisque la majorité reste aux alentours de l’école Saint-Alphonse. Cependant, nous avons pu réaliser 2 contrôles sur 4 pour le secondaire. Une moyenne a été adoptée pour le passage en classe supérieure.

Une année spéciale pour la Cité Soleil, seulement deux écoles ont pu boucler cette année par ces stratégies, les autres écoles dans la zone n’ayant pas été capables de terminer de cette façon, n’ayant pas eu d’opportunités pour quitter ces lieux. L’année scolaire 2020-21 est à recommencer pour ces écoles. Puisque la zone est impraticable en ce moment, on voulait utiliser une stratégie pour que l’année académique 2021-22 soit réellement effective pour tenir les élèves qui sont partis vivre ailleurs et de les faire retourner à l’école Saint-Alphonse de Fourgy, surtout le secondaire et les élèves qui sont parrainés qui voulaient rester à l’école.

Actuellement, nous continuons les inscriptions pour le nouveau secondaire à Fourgy, beaucoup de parents du secondaire ayant laissé la zone pour aller dans un autre lieu apparemment plus calme et veulent inscrire leurs enfants à Fourgy au lieu de retourner à Cité Soleil. Pour cela, nous procédons à quelques petites réparations à Fourgy, en attendant un calme. Les professeurs du secondaire ne veulent pas travailler là-bas, beaucoup d’écoles ont quitté la commune, même le lycée de Cité Soleil et une école nationale qui sont des écoles publiques que l’état est incapable de sécuriser, se sont déplacées à cause de cette conjoncture pénible et fragile. Beaucoup de nos professeurs du secondaire travaillent également dans ce lycée, évitent de fréquenter la zone pour venir travailler à Saint-Alphonse.

Environ trois postes de polices ont été fermés par les gangs, mais la population reste, livrée seule dans la commune de Cité Soleil sans l’assistance d’aucune autorité. Dans toute la commune, ce sont les chefs de gangs qui imposent leurs lois, la vie des habitants dans ces lieux dépend d’eux. Malgré tant de difficultés et des contraintes, chaque jour, nous, le personnel de la direction, avions pris des risques pour fréquenter cette commune aussi difficile bien que nos familles ne veulent pas que nous venions travailler en ce lieu.

Donc, nous voulons laisser la section de préscolaire avec la section fondamentale en attendant à Cité Soleil, puisque, non seulement il y a des parents qui sont toujours là et veulent inscrire leurs enfants dans l’école Saint-Alphonse, nous sommes cependant obligés de faire venir des nouveaux élèves en masse chaque année, ce qui n’est pas toujours bon pour l’évolution et l’excellence de Saint-Alphonse. C’est vraiment compliqué actuellement, sans accès en voiture, la route principale pour y pénétrer est bloquée par des gangs armés qui rançonnent même les piétons.

Néanmoins, le Ministère de l’Education Nationale a fixé la réouverture des classes pour le 06 septembre 2021 puis reportée au 21 septembre. La catastrophe naturelle du 14 août 2021 a frappé les trois départements du sud-ouest du pays, Nippes, Sud et la Grande Anse. Ce nouveau séisme dévastateur est arrivé dans un moment où Haïti fait face à de nombreux problèmes complexes. Jusqu’à présent, des gens sont toujours sous la tente depuis le 12 janvier 2010 et le pays n’avait pas été bien reconstruit, ce méchant séisme a mis à genoux le pays et ces trois départements sans grandes infrastructures, tuant un grand nombre d’habitants et persiste toujours par ses répliques, faisant de nombreux dégâts matériels, des dizaines de milliers de maisons détruites, des centaines d’écoles, d’églises et autres bâtiments publics. Les haïtiens ne sont pas préparés à ces phénomènes, un pays qui reste encore dans un monde archaïque.

Maintenant, nous nous arrangeons avec le staff du Casaf de Fourgy pour voir comment nous allons nous mettre ensemble pour accueillir les élèves du secondaire du Casa afin de passer cette impasse difficile que connait l’école mixte Saint-Alphonse de Cité Soleil. Automatiquement, on aurait une stabilité et la situation retourne normalement, on quittera Fourgy pour aller dans notre respectueux espace. Donc, on attend les corrections des examens officiels de 9ème AF et on espère bientôt avoir les résultats. Vu le manquement et les vides dans le processus d’apprentissage des élèves à tous les niveaux de l’école, nous n’espérons pas pour cette année un très bon résultat aux examens officiels, comparativement aux excellents résultats depuis des années.

Voici une grille de pourcentage des classes d’élèves réussis et non réussis à la fin de l’année scolaire Fondamental et nouveau secondaire 2020-2021.

Classe Effectif E/cla Réussis E/cla % de Réussite

Préscolaire 62 62 100

1ère AF 40 35 87

2ème AF 56 53 94

3ème AF 52 45 86

4ème AF 46 45 97

5ème AF 42 39 92

6ème AF 44 42 95

Total primaire 282 259 92

7èmeAF 45 42 93

8èmeAF 51 51 100

NSI 40 40 100

NSII 35 33 94

NSIII 33 33 100

Total secondaire 204 198 98


Les résultats de la 9e année qui viennent de nous parvenir sont tout de même satisfaisants : Sur 32 élèves présents, 30 sont admis et 2 ont échoués ce qui donne un pourcentage de 94 % de réussite pour la 9e année.

Un seul élève inscrit était absent aux examens


Chaque activité fait à l’intérieur de l’école stimule le plus grand nombre des élèves ni à l’intérieur ni à l’extérieur de l’école envie de rester et de fréquenter cet établissement par rapport aux autres écoles qui ne le font pas. Cependant, les instabilités politiques désactivent toutes ces activités qui dans le temps avaient une grande importance pour l’école Saint-Alphonse, les activités de fin d’années, journée de mer, Club d’été etc.

Seule la distribution des uniformes aux élèves et les bourses des universitaires est vraiment active avec la cantine qui reste toujours un programme important pour l’épanouissement des élèves et qui améliore les plus misérables des parents de l’école mixte Saint-Alphonse dans la commune de Cité Soleil.

Grâce à vous, l’école Saint-Alphonse continue à exister, face à beaucoup de problèmes rencontrés, surtout le Covid-19 qui paralyse un grand nombre d’activités mondiales mais vous êtes toujours là pour apporter votre soutien à l’école mixte Saint-Alphonse depuis des années. Donc, nous sommes vraiment reconnaissants et notre gratitude envers vous ne suspendra jamais pour tout ce que vous avez fait pour l’école Saint-Alphonse et pour les enfants d’Haïti, principalement les enfants du plus grand bidonville du pays, « Cité Soleil », une commune difficile à fréquenter et y travailler. C’est au prix de grand sacrifice que les enseignants du dehors viennent pour donner le pain de l’instruction aux enfants. Déjà nous souhaitons une bonne rentrée scolaire ou de travail pour ce mois de septembre.

Une nouvelle année scolaire démarre et nous avons en ce moment le plus grand besoin de vous tous. Nous félicitons et remercions toutes les personnes ayant fait un don pour le fonctionnement de l’école mais en ce moment très difficile que traverse le pays, il est très important que tous se mobilise encore plus et nous aide à élargir le programme de soutien scolaire à tout votre entourage.


Encore une fois, un grand merci de votre support à FODEP

Mobilisez-vous pour multiplier dans votre entourage les dons pour un meilleur fonctionnement des écoles Saint-Alphonse

Les élèves et parents vont disent d’ores et déjà un grand merci

Nous comptons sur vous


Georges Evens TOUSSAINT Directeur

Secrétaire de FODEP

767 vues0 commentaire

Comments


bottom of page